Comment rebondir en cas de décrochage ?

Sortir de l'école "sans métier" n'est pas une fatalité, ni un échec... Savoir saisir les opportunités et s'appuyer sur les dispositifs existants est essentiel pour rebondir.

regard à l'horizon

En France, la scolarité est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans pour garantir à tous un socle de connaissances et de compétences suffisants. Pourtant, chaque année, environ 150 000 jeunes sortent de l’école sans diplôme ni qualification.

Chacun est unique, les trajectoires de vie sont diverses. Chacun a des envies, des ambitions mais aussi des contraintes liées à sa situation personnelle.

Tous ces facteurs ont une incidence sur vos choix, notamment lors de votre parcours scolaire.

  • Vous voulez vous émanciper du cadre scolaire et de ses exigences
  • Vous considérez que les connaissances transmises par l’école vous sont inutiles
  • Vous ou votre entourage avez des difficultés économiques qui ne vous encouragent par à poursuivre votre scolarité.

Néanmoins, il faut savoir que la réalité est loin d’être facile pour les jeunes sortis de l’école sans diplôme : emplois souvent précaires, contrats courts, temps partiels…

Pour éviter de quitter le système scolaire prématurément, sans qualification en poche, des dispositifs adaptés existent et peuvent vous permettre de rebondir. Ils permettent de favoriser l’acquisition de qualifications professionnelles dans un parcours choisi et non subi.

Rebondir durant votre scolarité…

Les établissements scolaires proposent des parcours « découvertes des métiers » afin de concrétiser un peu plus vos choix d’orientation à travers des stages en entreprises.

Profitez de ces immersions professionnelles pour affiner vos intérêts, et ainsi vos choix d’orientation. La découverte de l’univers professionnel peut être source de motivation et de remobilisation sur un projet de formation. Profitez des accompagnements scolaires proposés dans votre établissement. Ils sont utiles pour vous donner un coup de pouce et vous aider à remettre le pied à l’étrier.

  • Si vous avez moins de 16 ans et que vous ressentez de réelles difficultés à suivre en classe, des ateliers et classes relais proposent des rythmes d’enseignement plus souples avec un suivi individualisé en petit groupe.
  • Si vous avez plus de 16 ans et que vous pensez arrêter l’école, la Mission de lutte contre le décrochage scolaire vous aide à construire un projet adapté à vos envies pour vous permettre d’intégrer un parcours plus professionnalisant.

Vos interlocuteurs : le dernier établissement scolaire fréquenté, le CIO de proximité, les universités.

Rebondir durant vos études supérieures

Les étudiants en cours de cursus peuvent demander à bénéficier d'une année de césure. Cette parenthèse dans les études peut s'effectuer dès la première année après le bac et avant la dernière année du cursus. Pour en bénéficier vous devez être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur.

Une année de césure doit être motivée par un besoin de murir et d'enrichir son projet professionnel quelque soit la forme prise :  un stage en entreprise, un projet de mobilité à l'étranger, un projet de développement d'activité (statut d'étudiant auto-entrepreneur), un service civique, ou un projet plus personnel... Pendant l'année de césure vous gardez votre statut étudiant et après vous êtes assuré d'une place pour poursuivre vos études !

Attention, toutes les universités ou toutes les écoles supérieures n'offrent pas l'ensemble des possibilités de césure. Renseignez vous bien auprès de votre établissement pour connaître les modalités de dépôt d'une demande d'année de césure (formule et calendrier).

A savoir : de plus en plus d'universités proposent des Diplôme Universitaire de "réorientation" aux étudiants en difficulté dans un  cursus pour leur permettre de rebondiren changeant de voie de formation.

Vous avez arrêté votre scolarité, donnez-vous une seconde chance !

Le droit au retour à la formation vous offre un nouveau départ. L’une des premières portes à pousser dans cette situation est celle de votre Mission Locale de proximité. Les professionnels de ce réseau sont là pour vous accompagner sur un projet professionnel et dans votre recherche d’emploi en prenant en compte vos difficultés et vos atouts. P

Plusieurs aides et dispositifs favorisent la formation tout au long de la vie et la qualification des jeunes de moins de 26 ans. Il peut s’agir d’actions de remise à niveau, de formations qualifiantes ou encore de formations en alternance, accompagnées d'aides financières. Tous les secteurs d’activité et niveaux de qualification sont concernés !

Quelques dispositifs spécifiques...

Les réalités du monde du travail sont très difficiles pour les jeunes sans qualification ni expériences mais il n’est jamais trop tard pour rebondir et mettre toutes les chances de votre côté ! Un projet professionnel se construit au fur et à mesure d’expériences, de formation bien sûr, mais également de rencontres. C’est en développant votre réseau et vos contacts que vous vous ouvrirez des portes jusqu’alors inconnues ou qui semblaient inaccessibles.

N’oubliez pas : se former à un métier est important et de nombreuses modalités existent comprenant des rythmes et durée de formation variés et adaptés à vos objectifs professionnels. Pensez aussi à l'alternance pour acquérir des connaissances tout en ayant déjà un pied dans le monde du travail.

Par svernay le 26/06/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?