Contraception gratuite et anonyme pour les jeunes filles mineures

mis à jour le : 20/04/2021
Contraception gratuite et anonyme pour les mineures en Ardèche
Les jeunes filles mineures peuvent obtenir gratuitement et de façon anonyme la pilule contraceptive, se faire poser un implant ou un stérilet.

Vous pouvez obtenir gratuitement différents types de contraception : une pilule de 1ère ou 2ème génération, un implant ou un stérilet. Il s'agit avant tout d'en parler avec un médecin (généraliste ou gynécologue), ou une sage-femme. Le médecin vous donnera une prescription, pour obtenir directement et gratuitement la pilule en pharmacie, vous faire poser ou ôter un implant ou stérilet, ou pour d'autres examens si nécessaire.

Ces moyens de contraception ne vous protègent pas des Infections Sexuellement Transmissibles (IST) : le préservatif reste encore le seul moyen de lutter contre les IST.

Les consultations et la prescription

Si vous passez par un centre de planification et d’éducation familial (CPEF), les consultations sont totalement gratuites et anonymes.

Si vous passez directement par un médecin, la consultation sera gratuite et ne pourra être totalement anonyme que sur votre demande. Le médecin est tenu au secret médical par rapport à la raison de la consultation. Si vous le souhaitez et que vous dépendez de la Sécurité sociale de vos parents, pensez à demander au médecin l'anonymat de cette consultation afin qu'elle n'apparaisse pas sur les relevés qu'ils reçoivent. Vous devrez présenter au médecin une carte vitale ou attestation de droits (la vôtre ou celle de vos parents), sinon adressez-vous directement au centre de planification et d'éducation familiale.

Obtenir une contraception gratuitement

Rendez-vous dans une pharmacie avec votre ordonnance pour obtenir votre contraception gratuitement. Si vous souhaitez garder le secret et que cet acte n'apparaisse pas sur les relevés d'Assurance Maladie que reçoivent vos parents, demandez-le également au pharmacien.

Qui peut en bénéficier ?

Les jeunes filles mineures .

Jusqu'à présent, seules les filles de 15 ans et plus pouvaient voir leur contraception intégralement prise en charge. Depuis le 27 août 2020, les frais liés à la contraception des jeunes filles de moins de 15 ans sont désormais  pris en charge à 100 % par l’Assurance-maladie.

Comment faire ?

Prendre rendez-vous avec un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Vous pouvez obtenir un rendez-vous gratuit et anonyme dans un centre de planification ou d’éducation familial.

Où se renseigner ?

Auprès d'un centre de planification et d’éducation familial - CPEF 

Ils ont également pour objet :

  • dépistage et prévention des infections sexuellement transmissibles (vaccinations)
  • demandes d'interruption volontaire de grossesse
  • dépistage du cancer du col de l'utérus

 


Age :
  • à partir de 13 ans
  • jusqu'à 17 ans
Thèmes :
  • Prévenir, se soigner
Statut du jeune :
  • Collégien-ne
  • Lycéen-ne
  • Contrat pro
  • Formation professionnelle
  • Volontaire
  • En recherche d’emploi
  • Inscrit-e en mission locale

Articles sur la même thématique

Santé, bien-être : savoir s'informer

jeune dos montagne La santé touche souvent au domaine de l’intime, et il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes réponses à ses questions, ni forcément les bons lieux pour les exprimer. Au-delà de la présence de son entourage, familial ou amical, chercher par soi-même des informations et des points ressources n'est pas toujours évident. Cartographie d’un parcours plus clair que l’on ne croit.
En savoir plus