Le travail au noir, la fausse bonne idée !

Travailler sans être déclaré par son employeur auprès de l’Urssaf ou de la Mutualité Sociale Agricole - MSA peut avoir de graves conséquences. Assurez-vous que votre employeur respecte cette obligation. Vous préservez ainsi vos droits à la protection sociale.

Travailler au black, la mauvaise idée !

Travailler sans être déclaré par son employeur auprès de l’URSSAF ou de la Mutualité Sociale Agricole - MSA peut avoir de graves conséquences. Assurez-vous que votre employeur respecte cette obligation. Vous préservez ainsi vos droits à la protection sociale.

Les bons réflexes à adopter

  • Faites-vous remettre, le jour de votre arrivée dans l’entreprise, un justificatif de la déclaration préalable à l’embauche (DPAE) ou un contrat de travail écrit
  • Chaque mois, assurez-vous de disposer d’un bulletin de salaire, même si vous êtes payé en espèces. Le nombre d’heures indiquées doit correspondre au nombre d’heures travaillées
  • Dans les 48h suivant votre embauche, vous devez signer un contrat de travail. C’est obligatoire pour les contrats à durée déterminée (CDD) et les contrats à temps partiel

Les conséquences si vous n’êtes pas déclaré

  • En cas d’accident du travail, vous n’êtes pas assuré et il sera difficile de faire reconnaître vos droits
  • Si vous perdez votre travail, vous n’aurez pas droit aux indemnités de chômage
  • Les périodes de travail non déclarées ne comptent pas pour le calcul de votre retraite
  • Si l’employeur ne vous paie pas ce qu’il vous doit, les recours seront difficiles
  • Sans bulletin de salaire, il est plus difficile de louer un appartement ou d’obtenir un crédit auprès d’une banque.

Pour aller plus loin

 

 

Par pguyomar le 04/07/2018
Cet article vous a-t-il été utile ?   

Dispositifs sur la même thématique

La prime d'activité dans la Drôme

Vous avez plus de 18 ans, vous travaillez et gagnez moins de 1 800 euros nets par mois ? Vous avez peut-être droit à la prime d'activité pour compléter vos revenus.

mis à jour le : 09/03/2020

La garantie jeunes en Ardèche

La Garantie jeunes propose un accompagnement vers l'emploi aux jeunes âgés de 16 à 25 ans en situation de précarité. Ce contrat conclu entre une Mission locale et un jeune donne accès à un accompagnement, des formations et une allocation mensuelle.

mis à jour le : 29/01/2020

Revenu de solidarité active (RSA) dans la Drôme

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est une aide de la Caisse d'Allocations familiales (Caf) pour assurer un revenu minimal aux personnes sans activité.

mis à jour le : 09/03/2020

La prime d'activité en Ardèche

Vous avez plus de 18 ans, vous travaillez et gagnez moins de 1 800 euros nets par mois ? Vous avez peut-être droit à la prime d'activité pour compléter vos revenus.

mis à jour le : 09/03/2020

La garantie jeunes dans la Drôme

La Garantie jeunes propose un accompagnement vers l'emploi aux jeunes âgés de 16 à 25 ans en situation de précarité. Ce contrat conclu entre une Mission locale et un jeune donne accès à un accompagnement, des formations et une allocation mensuelle.

mis à jour le : 29/01/2020